Qualité

Principaux paramètres mesurés

Bactériologie

Limite de qualité : 0 UFC/100ml

Micro-organismes indicateurs d'une éventuelle contamination des eaux par des bactéries pathogènes.
Eau de bonne qualité bactériologique.

Détails des résultats

Nombre de contrôles : 31
Nombre d'analyse(s) non conforme(s) : Aucune

Nitrates

Limite de qualité : 50mg/l

Éléments provenant principalement de l'agriculture, des rejets industriels et domestiques.
Toutes les concentrations en nitrates sont conformes à la norme.

Détails des résultats

Concentration moyenne : 2 mg/l
Concentration maximale : 3 mg/l

Pesticides

Limite de qualité : 0.1 µg/ L par substance 0.5 µg/L pour la somme des substances

Substances chimiques utilisées le plus souvent pour protéger les cultures ou pour désherber. Un minimum de 228 molécules est recherché.
Pas de dépassement de la norme sur la période.

Détail des résultats

Somme des concentrations en pesticides :
Paramètres non détectés

Aluminium

Référence de qualité : 200 µg/ L

Élément naturellement présent et utilisé dans certaines filières de traitements de l'eau.
La concentration moyenne en aluminium est inférieure à la référence de qualité. Eau conforme à la norme.

Détail des résultats

Concentration moyenne : 5 µg/L
Concentration maximale : 16 µg/L

Dureté

Pas de limite de qualité

Teneur en calcium et en magnésium exprimée en degré français : °f.
Eau douce.

Détail des résultats

Concentration moyenne : 11,4°f
Concentration maximale : 14,2°f


Nom et localisation du point de surveillance

EHPAD rue Salvador Allende - Laroque d'Olmes (Evier bureau animatrice) - 21/11/2019

Conclusion sanitaire (Prélèvement n°00900129688)
 

Légumerie Départementale - Laroque d'Olmes (Légumerie Départementale) - 03/10/2019

Conclusion sanitaire (Prélèvements n°00900129700)


Eau d'alimentation conforme aux exigences de qualité en vigueur pour l'ensemble des paramètres mesurés.


Origine et protection de la ressource

L'eau est d'origine souterraine. Etat d’avancement de la procédure de protection de la (des) ressource(s) : Procédure terminée

Quelques conseils

Pour éviter tout risque de contamination, il ne doit jamais y avoir de connexion entre les canalisations d'eau d'un puit ou d'un récupérateur d'eau pluviale et celles du réseau public.

Après quelques jours d'absence, pensez à faire couler l'eau avant de la boire.
La présence de canalisations en plomb peut présenter un risque pour la santé. Il est recommandé de les supprimer.


Retrouver toutes les informations sur la qualité de l'eau sur www.occitanie.ars.sante.fr ou auprès de la Délégation Départementale de l'ARS de l'Ariège.


Protégez votre compteur d’eau en période de gel

L’hiver a été jusqu’à présent plutôt clément, du moins du point de vue du froid, et le gel n’a pas trop fait partie de nos préoccupations. Mais cela peut encore venir et il est toujours utile de rappeler qu’en cas de froid intense, il incombe à l’usager, locataire ...

Ecrêtement
Bénéficier des mesures d'écrêtement

L’écrêtement peut être accordé pour certains types de fuites seulement. En effet, l’article R.2224-20-1 du CGCT prévoit que le dispositif d’écrêtement s’applique en cas d’"augmentations de volume d’eau consommé dues à une fuite sur une canalisation d’eau potable après compteur, à l’exclusion des fuites dues à des appareils ménagers et des équipements sanitaires ou de chauffage" (art. R.2224-20-1 du CGCT).